Archives de Tag: Réforme de l’Etat

Construire l’action publique à partir de l’expertise profane.

Vidéos_modifié-1Capture d’écran 2016-03-11 à 08.31.27.png

A l’occasion de la dernière UP conférence « Territoires, nous sommes innovation », j’ai parlé de la recomposition de l’action publique par le bas, de la nécessité de partir des expériences concrètes du terrain pour bâtir les politiques publiques.

 

Pour revoir la synthèse de mon intervention, cliquez sur l’image :

NicMaty

Pour lire l’article sur le site UP conférence, cliquez sur le texte :

Capture d’écran 2016-03-11 à 08.35.15.png

 

 

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Vidéo

« Gouverner, c’est réformer »… et construire l’État de demain

Contributions_modifié-1Lors de la déclaration de politique générale, au détour d’une anaphore, le Premier ministre Manuel Valls a affirmé que « gouverner, c’est réformer ». Cette affirmation, cette mise en exergue de la nécessité de réformer, notamment l’État, est une constante depuis plus d’un demi-siècle comme le montrent les travaux du politiste Philippe Bezes.

La méthode est aujourd’hui posée : il s’agit de « faire le tri dans les missions de l’État », explique Thierry Mandon, secrétaire d’État à la réforme de l’État et à la simplification auprès du Premier ministre, qui prépare un plan d’action.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Ecrits

« Les sciences sociales permettent d’éclairer le décideur politique »

Contributions_modifié-1

Mon opinion sur la réforme de l’Etat. Entretien réalisé par Hugo Soutra pour la Gazette des Communes.

Maintes fois annoncée et souvent repoussée, la réforme de l’Etat fait figure de vieux serpent de mer. Quelles questions devrait se poser Thierry Mandon s’il souhaite obtenir plus de succès que ses prédécesseurs ?

Les chantiers ne manquent pas : la question du périmètre d’intervention de l’Etat au 21ème siècle, donc de ses compétences et de ses frontières, est inévitable mais ce n’est pas la seule !
Il serait dommage qu’un secrétaire d’Etat en charge de la Réforme de l’Etat s’épargne une réflexion sur le besoin de transparence exprimé par les citoyens, la nécessité de démontrer l’efficacité des politiques publiques ou encore la prise en compte par les administrations de la révolution numérique.

Reste que, s’il souhaite optimiser ses chances de réussite, Thierry Mandon devra coûte que coûte s’attaquer au management de la haute fonction publique, ou plutôt à son imperméabilité…
Accentuer la diversité des profils dans le recrutement de l’ENA ou de l’INET – avec des personnes issues de la recherche scientifique mais aussi du secteur privé – serait pertinent et donnerait un signe clair d’ouverture.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Ecrits

Réformer l’Etat ?

Contributions_modifié-1

La réforme de l’Etat prend un nouveau tournant. La nomination en juin d’un secrétaire d’Etat, sur cette thématique, placé sous l’autorité du Premier ministre, laisse en tout cas le supposer.

Techniquement et politiquement, c’est un exercice délicat que celui de vouloir «réformer l’Etat». Cela revient de manière sempiternelle depuis plus de 50 ans et chaque gouvernement souhaite s’y attaquer, sans grand succès. On parle alors d’«Etat facilitateur», d’«Etat stratège». Ce sera le «renouveau du service public» ou la «révision générale des politiques publiques» et maintenant la «modernisation de l’action publique».

Dans une période où les tensions sont exacerbées à l’endroit de la puissance publique, où le besoin de transparence atteint des sommets (pensons à la création de la haute autorité pour la transparence financière de la vie politique), où la nécessité de prouver l’efficacité des politiques publiques devient un leitmotiv, il paraît, ici et maintenant, plus qu’essentiel de se poser la question de l’Etat au XXIsiècle.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Ecrits